Télépathie

La transmission de pensée est la plus courante des facultés extrasensorielles après l’intuition. Elle ne fonctionne cependant que si l’esprit n’est pas occupé à toutes sortes de pensées parasites qui peuvent recouvrir les messages télépathiques. Il ne faut en aucun cas se représenter à l’avance la pensée de la personne avec qui l’on entend communiquer. On peut alors avoir l’impression de capter sa pensée alors qu’on n’a que sa propre représentation dans le champ de conscience.

La télépathie peut aussi transmettre des images, vues ou visualisées par un médium en guise d’émetteur. La comparaison entre l’image émise et l’image reçue permet d’analyser la manière dont fonctionne le phénomène. On constate que ce ne sont pas forcément les éléments concrets de l’image émise qui se traduisent dans l’image reçue, mais leur valeur symbolique.

Au lieu de voir par exemple un bateau d’estivants peint de plusieurs couleurs, représenté sur l’image émise, les mêmes couleurs peuvent être reçues sous forme d’un ballon de plage flottant sur l’eau : les contenus sont donc voisins : bateau d’estivant ↔ jeu de plage, les deux étant des objets flottants. Le décalage pourrait provenir du fait que la personne qui est en train de naviguer a l’intention de jouer au ballon après avoir accosté, sans forcément qu’elle possède un ballon de plusieurs couleurs. De plus, la tension entre les deux symboles traduirait l’intention de jouer avec une personne impliquée dans une relation forte, une personne aimée, une maîtresse, etc.

Toutes les transmissions télépathiques sont sujettes aux mêmes déplacements symboliques, également lorsqu’il s’agit de pensées ou d’éléments de discours. Il ne s’agit donc pas d’un phénomène simple, comme le serait une transmission radio ou TV, mais d’un phénomène appartenant à la dimension transcendante, où règne effectivement la symbolique archétypale.