Construire votre avenir

On entend généralement par « construire son avenir » la bonne éducation que l’on donne à un enfant, les études qu’il pourra faire, les relations qu’il pourra développer, la constitution d’un livret d’épargne, la recherche d’un emploi bien payé, la fiabilité et la fidélité à un poste, etc. Ces éléments ne doivent bien entendu pas être négligés. Ils ne représentent toutefois qu’un aspect très superficiel de la réalité. Preuve en est que les enfants les mieux éduqués, les plus instruits et les plus argentés tournent bien souvent très mal. D’autres forces sont en jeu, beaucoup plus déterminantes dans la construction d’un destin.

Nous sommes constamment confrontés à des choix : est-ce que j’obéis ou désobéis, est-ce que je travaille ou ne travaille pas, est-ce que j’apprends ou n’apprends pas, est-ce que je démissionne ou reste à mon poste, est-ce que je cède à la tentation ou m’efforce de contrôler mes désirs… Chacune de ces décisions peut jouer un rôle capital sur l’orientation d’une vie. La question est de savoir sur quelle base nous prenons chacune de ces déterminations.

Nous pouvons agir en nous appuyant sur la logique d’une situation, en prévoyant les conséquences d’un choix, en adoptant la voie la plus avantageuse. Nous pouvons aussi demander conseil à un tiers, suivre l’exemple de personnages célèbres, lire un ouvrage sur la quête du succès. Tout cela se passe au niveau du mental : raisonnements et sentiments restent toutefois toujours sujets à caution. L’expérience montre que la réussite n’est souvent pas au rendez-vous, alors même que tous les éléments favorables ont été mis en œuvre.

Ce tableau est celui de l’individu privé de facultés extrasensorielles. Lorsque la voyance ou la divination sont au rendez-vous, la touche ultime qui fera basculer pour ou contre la décision sujette à hésitation sera donnée par des messages qui dépassent de loin nos capacités humaines de représentation et de prévision.

L’intuition peut déjà nous aider dans ces moments de réorientation, mais elle est vite confondue avec les supputations intellectuelles et le prisme déformant des contenus affectifs. Il faut du moins un grand travail de clarification intérieure pour distinguer les intuitions représentationnelles, et les véritables intuitions alimentées par la dimension métapsychique.

On pourrait dire d’une certaine manière que l’extrasensoriel est capable de nous guider sur le chemin du destin qui nous appartient véritablement. Sans lui, nous risquons de nous lancer dans des parcours, des détours, des allers-retours qui nous placent à côté de notre réelle destinée. Nous nous sentons ensuite mal dans notre peau, pas à notre place, sans savoir formuler les raisons du malaise. Là également, l’extrasensoriel peut nous aider à comprendre les causes profondes des décalages entre situations et aspirations.

Mais sa fonction première est de nous aider à chaque instant à prendre les décisions justes, celles qui nous mettront ou nous maintiendront sur la voie qui est la nôtre. En d’autres termes : à déchiffrer notre destin, de manière à être véritablement nous-mêmes…